Rechercher

Osmose 

Au matin encore froissé, à peine esquissé. Dormir son réveil dans le blanc des draps. Son odeur chaude et puissante de pêche et de musc. Jouant contre moi, caresse et baiser. Il tombe de ma toiture, des pensées vagabondes. Je glisse sur mon parquet, une plage de galets S'entrechoque dans mon cœur. Le chat se moque de moi, avec tendresse. Il y a des nuages, mais dans mes yeux, Le ciel est toujours un peu bleu.

0 vue

© 2017 tous droits réservés à La Marquise de Carabas et sa Suite.

  • Facebook Clean Grey
  • Twitter Clean Grey